jeudi 22 décembre 2011

Le voyage d'hiver



Le voyage d’hiver

(Texte composé à partir des vingt quatre titres du recueil du poète Wilhem Müller, mis en musique par Franz Schubert en 1827)


Bonne nuit, bonne nuit
Puisque je suis étranger à ce qui m’entoure…
Grince la girouette
Sous les bourrasque de  vent du nord
Des larmes gelées sillonnent mes joues
L’engourdissement m’étreint silencieux.

Sous le tilleul à l’ombrage profond
J’ai rêvé bonheur et passions.
Le fleuve puissant de la destinée
A détruit le fil violent de mes amours
Noyant dans ses inondations
Mes larmes d’eau et de sels amers.

Point de regard en arrière.
Les feux follets de ma mémoire
Dansent sans trêve dans mon rêve de printemps.
Je meuble ma solitude
Dans l’attente d’une missive
Que la poste oublie chaque jour de m’apporter.

Ma jeunesse s’enfuit
Le miroir reflète la tête de vieillard
Qui se sculpte au gré du temps.
Le dernier espoir s’échappe à tir d’ailes,
Je reste seul au village
Avec pour seule compagne
La corneille grinçante au vol silencieux
Qui s’apprête à m’arracher mon âme.

Le poteau indicateur des illusions
Secoué dans la matinée de tempête
Me conduit à l’auberge des Dieux.
Courage ! Les soleils fantômes
Qui hantent ma conscience
Vibrent et tournent à l ‘infini.
Le joueur de vielle
Joue la mélodie grinçante de ses doigts gourds
Dans l’ombre naissante,
Qui se gonfle et m’envahit.


04 janvier 2009

vendredi 16 décembre 2011

vendredi 2 décembre 2011

Citation

Le succès, c'est uniquement une question de chance, tous les ratés vous le diront !

William Beard

mercredi 16 novembre 2011

Tu veux savoir ce que je lis ?

Tu veux savoir ce que je lis ? (Charlotte dans tous ses états)
- Tu veux savoir ce que lis ? 
- Qu'importe quoiqu'il advienne, je veux bien partager ta lecture !...



samedi 12 novembre 2011

L'heure de la lecture

L'heure de la lecture (Charlotte dans tous ses états)

Charlotte me commentait sa lecture du moment... Photographie réalisée en décembre 2010


jeudi 3 novembre 2011

samedi 22 octobre 2011

Piège au féminin (A nos amours)

Piège au féminin




Le piège est insidieux
Son sourire en est l’appât.
Le corps délicieux
Se love et s’enroule
Dans la houle capricieuse
Du bleu de mes yeux de lumière
Dans le doux crépuscule
D’un jour d’or et de feu.

Images et sensations
D’une quête d’amour
Sans concessions.
Corps qui se vêt
Se dévêt
Au gré des ondes folles
D’une magie d’étoffes
Fines ou rustiques
Espiègles et féminines.

Attrait irrésistible
Des choix de parures
Dans l’antichambre grège
D’une galaxie de séduction
Où se heurtent et s’entrechoquent
L’ébullition d’une culture vive
Dotée de curiosités
Saines et fulgurantes
Des choses éternelles de la vie.

Sauvageonne
De la nature sourde et profonde
Livre ouvert
Sur la connaissance d’autrui
Douce rieuse et brune
Imprévisible et bleue d’outre-mer
Perpétuelle évolution
D’un monde fait femme.
Par le don de plaire
Œuvre d’art des monts et cascades
Des roches sombres
Des gouffres inquiétants
De la terre gorgée d’eau
Qui grouille de vie
D’amour
Et d’espérances.


A nos amours

samedi 8 octobre 2011

L'éternelle découverte (A nos amours)


L’éternelle découverte



La force de l’habitude
N’est qu’un leurre absurde
Quand l’amour a conquis l’esprit
Maintenant en perpétuelle inquiétude
Le plaisir éternel de la découverte
De ton corps et de tes pensées.
Le renouvellement incessant
De tes atours féminins
De l’ultime décontraction
A la sophistication séductrice
Jusqu’au bonheur ineffable
De ta nudité merveilleuse
Lorsque tu ôtes simplement
Les derniers carrés d’étoffe
Ou autres formes géométriques
Qui masque ta beauté naturelle.
Discrétion et réserve délicate
Libérant tes seins délicieux
Les courbes athlétiquement fines
De ton ventre et tes cuisses de femme
L’harmonie de toi-même
Volontaire et sereine
Dans la plénitude de ta maturité.
L’éternelle découverte
Du grain de ta peau
Des fragrances qui sont toi
Des mille facettes imperceptibles
D’un perpétuel renouveau.


 A nos amours
20 mai 2006

samedi 1 octobre 2011

Charlotte et son chat

Charlotte et son chat (Série "Charlotte dans tous ses états")
Charlotte et son chat (Série "Charlotte dans tous ses états")
Photographies de Charlotte réalisées  à Eaubonne (Val d'Oise) en décembre 2010



jeudi 15 septembre 2011

Citation...


"Un journal est une longue lettre que l'auteur s'écrit à lui-même, et le plus étonnant est qu'il se donne à lui-même de ses nouvelles." 
(Julien Green)

lundi 12 septembre 2011

Charlotte au matin...

Charlotte au matin (Série "A fleur de peau")

Charlotte au matin...


Photographie de décembre 2007. Au matin... Disons, avant la séance de pose !


Neuf heures du matin, j'avais rendez-vous avec la jolie Charlotte. J'arrivais au moment du repas de son fils. Quelques minutes plus tard, elle prenait son bain avec le bébé, ce fut un moment des plus délicieux de ma vie de photographe, car, une fois en tenue d'Eve, Charlotte ne remis une bribe de vêtement guère avant midi...





mardi 6 septembre 2011

La sieste de Charlotte

La sieste de Charlotte (Série "A fleur de peau")
Cette photographie a été réalisée en décembre 2007 à Eaubonne dans le Val d'Oise.
Charlotte repose nue, son bébé endormi à ses côtés.


samedi 3 septembre 2011

Ta main dans la mienne (Jeux de mains)






Photographie très simple mais éternelle.


La main d'un bébé dans celle de sa maman...


Cette photographie fait partie de la série "Jeux de mains".










Citation...


"Le secret d'une bonne vieillesse n'est rien d'autre que la conclusion d'un pacte honorable avec la solitude."
 (Gabriel Garcia-Mârquez)

mercredi 31 août 2011

lundi 29 août 2011

Anne-Marie







Anne-Marie nue de dos... en août 2006






J'aime ce corps féminin tout en beauté, tout en rondeurs. Il s'agit simplement d'une très belle femme, non formatée, simplement naturelle et sans retouches...








dimanche 28 août 2011

Falaises du pays basque espagnol (Les belles endormies)


Falaises du pays basque espagnol (Série "Les belles endormies")



Je ne suis pas sur que la saillie de la falaise soit très confortable. Néanmoins, Véronique semble parfaitement assoupie...



Cette photographie a été réalisée au pays basque espagnol, près de Bermeo. Les paysages océaniques sont magnifiques. Je me rappelle avoir passé avec Véronique un agréable et singulier week-end. C'était en octobre 2001





jeudi 25 août 2011

Anne-Marie et Nicolas

Anne-Marie et Nicolas (Série "A fleur de peau")


Anne-Marie et son petit Nicolas, qui a un an, et qui se laisse toujours tenter par le tendre sein de sa mère...


Cette photographie d'une douceur infinie me touche toujours autant malgré le temps qui passe.


L'image, en mode argentique, date du mois d'août 2004. Anne-Marie assise devant une fenêtre était en contre jour. Cela ne m'a pas empêcher de capter cet instant de bonheur maternel.





mardi 23 août 2011

Citation...


"Manier savamment une langue, c'est pratiquer une espèce de sorcellerie évocatrice."

(Charles Baudelaire)

dimanche 21 août 2011

Charlotte

Charlotte (Série "Les belles endormies)
La délicieuse charlotte dormait sagement en tenue d'Eve. C'était en décembre 2010... Cette photographie, toute en douceur, fait partie de la série "Les belles endormies".

mercredi 17 août 2011

Espiègle (Jeux de mains)

Espiègle (Série "Jeux de mains")
Marie-Laure photographiée à la lueur d'une bougie.
Regard espiègle qui lui ressemble bien.




mardi 16 août 2011

Dominique (A fleur de peau)




Dominique, en région Toulousaine, en avril 2000.


Cette photographies fait partie de l'exposition "A fleur de peau" qui a été présentée en 2006 et 2007...


Dans cette photographies il y a à la fois la tendresse de Dominique pour sa fille, mais aussi une représentation de sa magnifique silhouette sans voiles.








lundi 15 août 2011

Il a bougé... (Jeux de mains)



Virginie attend un heureux évènements.


Les mains de son compagnon et les siennes croisées sur le ventre de future maman place cette image assez naturellement dans la série "Jeux de mains".


J'aime particulièrement l'attitude des deux protagoniste et leurs regards échangés...







Citation...


"Quand on travaille pour plaire aux autres on peut ne pas réussir, mais les choses qu'on a faites pour se contenter soi-même ont toujours chance d'intéresser quelqu'un."

vendredi 12 août 2011

Voile d'Orient (Jeux de mains)

Voile d'Orient (Série "Jeux de mains)

Fadia est une charmante parisienne d'origine Berbère... Je dis parfois que je l'ai connu petite fille. Ce n'est pas tout à fait vrai puisqu'elle avait seize ans.
Nous avons fait une série de photographies avec l'autorisation de ses parents.
A ce jour, Fadia est une belle jeune femme élégante et cultivée, dotée d'un métier solide. Nous nous voyons périodiquement.
La photographie "Voile d'Orient" réalisée en 2006 fait partie de la série "Jeux de mains"








jeudi 11 août 2011

Marie-Laure endormie

Marie-Laure endormie
Une nouvelle série de photographies sur un nouveau thème... "Les belles endormies". Quelques images accumulées au fil des ans, comme celle, ci-dessus, de la jolie Marie-Laure.
Il me reste un long travail à faire pour créer de nouvelles photographies sur ce thème tendre et plein de douceur... Exposition en devenir...

Marie lointaine (A nos amours)

Marie lointaine
.
Entends-tu
Dans les paysages morcelés
De tes pensées secrètes
La sourde rumeur
Qui berce mes jours
De mélancolie brune,
Qui peuple mes nuits
De songes de douces féeries.
.
Entends-tu
Ces musiques parfois lointaines
Qui bordent mes pensées
De vacarmes symphoniques
De mélodies de charme
Qui se mêlent et s’entremêlent
Sourires larmes et rires.
.
Entends-tu
Les ruisseaux cristallins
Comme des bonheurs d’enfants
Qui sont ton passé ton présent
Et le futur simple
Dans l’eau fluide et vive
Dans la brise
Dans les feuillages perchés.
.
Perçois-tu
Le bruissement léger
Des vêtements que tu ôtes
Qui glissent sur le sol
En une ronde douce
Dévoilant avec lenteur
En une sensuelle chorégraphie
Ton corps de soie fine
Pétri d’amour et d’infini.
.
Perçois-tu
La féminité dense
Qui s’épanche au fond de tes vallées
Le flot merveilleux
De ton lait nourricier
Aux fontaines
Souples et vigoureuses
De ta poitrine source.
.
Je sais d’où je viens
Je ne sais où je vais.
Je soupire au fond des ravines
Où mes pensées se couchent
Se reposent parfois
Dans les songes indicibles
Qui se frôlent et s’entrecroisent
Aux sources de tes mains tendues.



27 mai 2006